La taxe douanière en camping-car

Taxe douaniere camping car, assurance camping-car

Certains pays imposent une taxe douanière sur tous les imports dans le pays. C’est le cas du Maroc par exemple. Tout véhicule qui entre doit ressortir, sous peine de payer cette taxe qui peut s’élever à plus de 50% de la valeur à neuf du véhicule !

Aucun problème lorsque tout se passe bien, mais si votre camping-car est volé ou détruit pendant le voyage, vous devrez vous acquitter de cette somme très considérable . La taxe douanière en camping-car n’est pas prise en charge par tous les assureurs. Elle peut constituer un écueil particulièrement problématique qui s’ajoute à la détresse que l’on peut ressentir lors de la survenance d’un tel sinistre. Ce n’est pas vraiment l’idée que l’on se fait des vacances !

La taxe douanière en camping-car, comment ça marche ?

La plupart des pays qui imposent cette taxe proposent aux touristes de déclarer leurs véhicules avant d’entrer dans le pays. Pour continuer sur l’exemple du Maroc, la Déclaration D16 Ter est disponible en ligne. Vous présentez le formulaire rempli à l’agent de douane et vous pouvez circuler librement jusqu’à 6 mois.
Si comme dans la grande majorité des cas tout se passe bien, vous ressortez du pays avec votre véhicule et partagez photos et récits avec vos amis. Si en revanche votre camping-car est détruit, volé ou trop endommagé pour être rapatrié en France, vous serez redevable des « droits et taxes éligibles pour son importation ».

Taxe douanière en camping-car : prise en charge par l’assurance

Vérifiez donc que votre contrat d’assurance inclut la prise en charge de la taxe douanière. Chez nous, cette garantie est automatique. Les services de douane du pays étranger vous demanderont une attestation d’assurance en cas de problème. N’oubliez pas de nous la demander avant de partir.

Si vous partez à l’étranger avec votre camping-car, n’oubliez pas de lire notre article sur l’assurance camping-car à l’étranger et de consulter la liste des pays carte-verte.